Post

  • Hereban

L'ambassade dominicaine en France va inaugurer une plaque commémorative en hommage aux sœurs Mirabal

Une plaque commémorative en l'honneur des sœurs Mirabal sera inaugurée en 2021 à Paris dans le cadre du 60e anniversaire de l'assassinat des sœurs originaires de Ojo de Agua, Salcedo, en République Dominicaine.

La plaque sera inaugurée le 8 mars 2021. Ce sera le premier mémorial érigé en France en l'honneur des sœurs Mirabal.

Une plaque commémorative en l'honneur des sœurs Mirabal sera inaugurée en 2021 à Paris dans le cadre du 60e anniversaire de l'assassinat des sœurs originaires de Ojo de Agua, Salcedo, en République Dominicaine.

Par cette initiative, le gouvernement dominicain rend hommage à trois Dominicaines : Patria, Minerva et María Teresa Mirabal, qui ont été assassinées sous la dictature de Rafael Leonidas Trujillo, le 25 novembre 1960.

La pose de la plaque est une initiative de Mme Rosa Hernández de Grullón, Ambassadeur de la République Dominicaine en France, qui a déclaré que cet acte « rend un hommage mérité à ces trois militantes révolutionnaires et activistes politiques, qui sont mortes en luttant pour un droit inaliénable, le droit à l'égalité. »

La plaque sera érigée sur la Place de la République Dominicaine à Paris, où les Dominicains se réunissent chaque année pour commémorer les événements patriotiques.

La plaque est une œuvre de l'artiste américaine et dominicaine Alette Simmons-Jiménez, qui représente les visages des sœurs Mirabal, avec des détails à la feuille d'or. Elle a été sculptée dans du marbre blanc par l'artiste français Clément Boyer, dans le respect des règles d'urbanisme de la ville de Paris.

Autorisation par les autorités françaises

La place de la République Dominicaine est située dans le 17ème arrondissement, en face du célèbre parc Monceau, un site protégé de la ville de Paris. L'ambassade dominicaine en France a dû faire appel à l’Association nationale des architectes des bâtiments de France pour obtenir l'autorisation de placer la plaque à cet endroit, afin d'assurer la conservation du patrimoine culturel et architectural de la France.

Le projet de reconnaissance des sœurs Mirabal a également dû être approuvé par les propriétaires du bâtiment sur lequel elle sera apposée, la mairie et la préfecture de Paris.

L’inauguration a été reportée à cause de la COVID-19

En raison de la situation sanitaire actuelle engendrée par la COVID-19, l’inauguration, initialement prévue le 25 novembre 2020, à l’occasion du 60e anniversaire du meurtre des sœurs Mirabal, a été reportée à mars 2021.

L'Ambassadeur Hernández de Grullón a indiqué que « cette initiative constituera un symbole mémorable entre la France, berceau des droits de l'homme, et la République Dominicaine, au service d'une noble cause, qui est la défense et la promotion des droits des femmes dans le monde. »
Grâce à cette plaque, a ajouté l'Ambassadeur, « nous encourageons également le respect de la résolution 54/134 des Nations Unies, approuvée le 7 février 1999, qui a institué le 25 novembre comme Journée internationale pour l’élimination de la violence à l'égard des femmes. »